C’est parti pour la grande aventure

Je m’appelle Ophélie Poillion, j’ai 24 ans, et il y a deux ans, j’ai pris une décision qui a changé ma vie: j’allais créer un Café Chiens. Et aujourd’hui, ça y est, je lance le Waf.

Mais commençons par le commencement. Comme beaucoup d’entre nous, j’ai passé une bonne partie de mon enfance à supplier mes parents d’adopter un chien (et aussi un chat, un poney et un robot-qui-range-ma-chambre. Mais surtout un chien). Sans succès -pourtant nous étions quatre enfants à le demander! Cependant, notre vie d’expatriés et nos déménagements réguliers rendaient la chose impossible (même si personnellement je suspecte qu’en réalité mes parents ne voulaient pas être obligés de ramasser les crottes dans le jardin quotidiennement, mais peu importe).

Été 2013 -j’ai 21 ans, et ma frustration résultant de ce manque canin atteint son sommet – je suivais alors un stage d’un ennui mortel dans un cabinet d’avocats d’affaire, et pour couronner le tout mon copain de l’époque était retourné vivre à Londres, pendant que je me morfondais à Paris. La solitude étant à son comble, ça y est, je craque, et j’adopte Peppy, mon premier chien. Peppy, c’est ma copie crachée -mais avec plus de poils. Elle est hyperactive, têtue, amicale, culottée, et elle se donnerait corps et âme pour un cookie. En plus on a la même couleur de cheveux. Vous pouvez vous imaginer que ça a tout de suite été le coup de foudre.

Septembre 2015 -je tire définitivement une croix sur mes études de juriste -le droit ce n’est pas exactement ma tasse de thé. De retour de mon année sabbatique au Vietnam, je suis à présent convaincue que je suis prédestinée à quelque chose de plus grand: créer le premier Café Chiens d’Europe (et oui il en existe déjà un à Séoul). Je me lance alors dans un Master 2 en Entrepreneuriat à l’IAE de Lille. En un an, j’apprends toutes les bases nécessaires à la création d’entreprise: comment étudier mon marché, définir ma stratégie, réaliser mon plan de communication… Je suis même passée au mode « expert » en comptabilité, qui l’eut cru…

Novembre 2015 – en parallèle à mes études, je suis bénévole à la LPA de Roubaix. Au passage, allez y jeter un coup d’oeil, leurs animaux sont adorables et n’attendent que vous! Mon expérience à la LPA renforce mon envie de créer Le Waf – saviez-vous que 60 000 chiens sont abandonnés tous les ans? Je décide que je ne travaillerai qu’avec des refuges comme celui de Roubaix pour offrir une nouvelle vie à ces chiens abandonnés.

Avril 2016 – mon projet a bien avancé. J’ai eu un premier rendez-vous avec une banque, qui m’a donné un retour très encourageant. En plus, Marion et Olivier, mes coachs en entrepreneuriat, se sont pris au jeu et décident eux aussi d’investir dans le Waf. Ça tombe bien, parce que j’ai estimé mon investissement initial à 100 000€ -autant dire qu’à 24 ans et venant de finir mes études, je suis loin d’y arriver seule.

7 Juin 2016 – Ma soutenance finale était hier, et maintenant l’IAE nous lâche dans la nature pour qu’on puisse voler de nos propres ailes et lancer nos projets d’entreprise. Au programme:

  • créer mon site internet: check.
  • Envoyer mon business plan à mes partenaires financiers: check.
  • Lancer ma campagne de crowdfunding: dans deux semaines!

Si vous avez le malheur de me connaître, attendez-vous à être spammés toutes les deux minutes pendant toutes les vacances d’été jusqu’à ce que j’arrive à atteindre les 5000€ nécessaires à l’adoption et à l’entretien des 9 chiens du Waf. Si vous ne me connaissez pas encore, mais que l’idée d’un Café Chiens à Lille vous plait, alors je compterai sur vous pour m’aider à concrétiser le projet.

D’ici là je vous invite à en parler autour de vous, histoire que le Waf n’arrive pas à Lille comme un chien dans un jeu de quilles…

Publicités

2 réflexions sur “C’est parti pour la grande aventure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s